Les Angibault

Publié par l'bistrot des sports

C'est une famille de cultivateurs charentais sans histoire. Jacques Angibaud nait, vers 1765, à Herpes dans la commune de Courbillac en Charente. Il sera cultivateur à Herpes comme son père Pierre et sa mère Marie Raffard. Il épouse Anne Durand à Courbillac. Le couple vers 1799 aura un fils , Jean. Jacques Angibaud décèdera à Herpes vers 1828.

Entre temps, son fils Jean a épousé en 1823 Marie Suzanne Lacroix du hameau du haut des champagnières des Métairies de Jarnac. Jean quitte les terres de Herpes pour s'installer chez ses beaux parents. Jean était-il le cadet d'un frère aîné à qui la propriété revenait ? Y a-t-il eu conflit familiale ? Arrangement entre les deux familles ?

Au haut des Champanières vont naître de ce mariage quatre enfants :  Jacques en 1824, Louis en 1826, Marie en 1827 puis une seconde Marie en 1830  qui épousera en 1849 Pierre Berthomet. Jacques et Marie (l'ainée des Marie) épouseront la même année 1851 aux Métairies le frère et la sœur Vivien (se reporter à l'article précédent concernant la famille Vivien).

Jeanne Vivien est lingère, peut-être chez les Lajoie- Angibaud. Celle que l'on dit Espagnole vient de rentrer dans une grande famille de cultivateurs. Avec son époux Jacques Angibaud elle aura en 1852 une fille Elise qui épousera en 1869 un Geneuvre.

église de Courbillac

église de Herpes

 

Publié dans Généalogie