La cousine Claudine

 

 

 

Dans le village de Jouillat, habitait une famille de lointains cousins. Elle était composée d'une ribambelle de filles. Les deux plus agées avaient, à deux années près, le même âge que moi. L'aînée était la grande amie de  la belle buraliste . La seconde est Claudine. Avec elle, je suis beaucoup plus entreprenant. Claudine les matins va garder son troupeau de vaches. Je vais la rejoindre tous les jours. Assis dans l'herbe nous effeuillons la marguerite. Un jour, je tente bien d'aller plus loin, mais elle me fait comprendre que ce "voyage" elle le fera qu'avec son futur mari.

Pour une fois, je comprends très vite. Je préfère sauté sur mon vélo et prendre courageusement la fuite.

Publié dans les passantes